Gare SNCF de Saint Nazaire : ni escalator, ni ascenseur et le panneau d’affichage en panne.

La Femme Qui Marche.

Vendredi matin. 11 H  29. En gare de Saint Nazaire à la sortie du TGV 8911. Je m’étonne de ne voir ni ascenseur ni escalator sur le quai pour accéder à la sortie. Renseignement pris : « il y en aura en 2018 quand la gare sera refaite ». Mais comment font ceux qui éprouvent du mal à se déplacer ? Une vieille dame est à la peine d’ailleurs en montant le grand escalier avec sa valise.

Dans l’habitat collectif, par exemple, les normes pour handicapés sont très contraignantes. Impossible de les contourner. Les toilettes sont devenues immenses afin de permettre à un fauteuil roulant d’y faire demi tour (aire de giration ). Au prix du mètre carré, cela fait cher le WC ! Mais là,  l’Etat et la Région des Pays de la Loire, ne donnent pas l’exemple et peuvent s’exonérer des règles d’accès des handicapés aux équipement d’une gare de la S.N.C.F ? Pas de pénalités ?

J’aimerais que l’on nous explique …..

Le trajet avait bien commencé. Derrière son comptoir, dans la voiture restauration, un steward, jeune homme charmant, danse en attendant les clients….Ambiance détendue…Depuis juillet dernier, on peut passer commande en ligne et être servi en priorité.

voiture restauration TGV. COMMANDE EN LIGNE;La Femme Qui Marche.

Formidable la S.N.C.F ! On peut commander par internet son sandwich pour ne pas faire la queue mais il n’y a pas toujours d’escalator ou d’ascenseur dans les gares, pour accéder au quai.

Lundi matin, le retour. A Saint-Nazaire, la ville s’est transformée, départ du TGV 8926 de 8 H 25 . »La » voix féminine (ce n’est plus Simone ?) nous incite à consulter le panneau d’affichage pour repérer notre voiture . Mais le panneau est en panne. Tous les passagers qui viennent exprès le consulter éclatent de rire. La Femme Qui Marche, la première.

La Femme Qui Marche.

La Femme Qui Marche.

Au cours du trajet, toujours dans la voiture restauration, j’aurai une discussion étonnante et charmante avec un contrôleur. Grâce à lui, j’ai appris l’existence de l’américain Rob Brezsny, un astrologue très original. Ensemble, nous avons consulté son horoscope abrité par Courrier International. http://www.courrierinternational.com/horoscope .

Autant apprécié par les professeurs d’université que par les ménagères de moins de 50 ans, son horoscope fourmille de références littéraires et cinématographiques et se distingue par son ton poétique. Je vous conseille d’aller voir.

 

Soyez le premier à commenter