marc fichel. chanteur auteur compositeur. rungis.

la Femme Qui Marche. Marc Fichel. Album
A la fin de son concert à l’Européen, Marc Fichel l’avoue lui-même : « Ce doit être une première. Je remercie les producteurs de fruits et légumes de Rungis et la Maison Masse (foie gras) d’avoir produit mon concert ce soir et l’album que je viens de sortir  Encore Un Instant. 
On veut bien le croire. Inouï qu’un artiste puisse se produire sur une scène parisienne dans ces conditions. Revigorant !
D’ailleurs, chaque spectateur a trouvé,  en arrivant dans la salle, un petit sac en tissu contenant quelques pommes de terre de la maison Pomliberty® ainsi qu’un livret de recettes posé sur son siège. Et un cageot de pommes de terre a trouvé sa place dans un coin, sur la scène.
la Femme Qui Marche. Marc fichel. sac de pommes de terre Pomliberty à l'Européen
Car voyez vous, Marc Fichel est un chanteur auteur compositeur qui continue à se lever à 3 heures pour s’occuper de pommes de terre à Rungis.
C’est ma vie dans les halles.
 Des tires-pals qui s’emballent

Des camions qui déballent
Des légumes et des fruits
Des goûts et des couleurs
Des saveurs infinies
Des parfums nostalgie
C’est la ville dans la ville
Le ventre de Paris
La marée, l’aligot
Le champagne coule à flots
C’est l’Étoile qui régale
Mon bistrot l’idéal!
C’est ma vie dans les Halles
Un théâtre, un vrai bal de marchandises
Calibrées, contrôlées
À volonté sûr de lui
Investi, l’producteur c’est son ami
Tope là bandit!
J’continue mon périple
Vers le bâtiment E2
J’en oublie les fromages
Leur aspect délicieux
Une mangue qui m’attire
Son prix me fait fuir
Un oignon qui pleure
La palette du bonheur
Qu’est ce tu racontes bibi
Pour cette resserre pourrie
5 si tu veux pas un kopeck de mieux!
Réfléchis pas longtemps car le temps c’est de l’argent .

 Autre chose inhabituelle au cours de son concert : Marc Fichel fait monter sur scène 8 spectateurs qui lui donneront 8 mots à glisser dans une chanson improvisée. Ce soir là entre autres : enfant, Valérie, pommes de terre, imagination….Et il arrive à composer une chanson qui se tient  « en live » même si le refrain doit servir de plus petit dénominateur commun à toutes ses improvisations. Ne boudons pas notre plaisir !

Je reste moi.

Comme un refrain qui revient
Chercher la flamme
Sous les états d’âme

Même si les gens ne m’aiment pas
Même si les gens comprenn »ent pas
Je reste moi
Même si l’amour est éteint
Même si mes rêves sont vains
Je reste moi

T’aurais pu venir à moi
J’aurais pu fondre pour toi
Froide est ma bouche
Je suis sur la touche
Je vacille , je m’emmêle
Dans les cils de toutes celles
Retour de femme

Comme un refrain qui revient
Chercher la flamme
Sous les états d’âme

Même si les gens ne m’aiment pas
Même si les gens comprennent pas
Je reste moi
Même si l’amour est éteint
Même si mes rêves sont vains
Je reste moi

T’aurais pu venir à moi
J’aurais pu fondre pour toi
Froide est ma bouche
Je suis sur la touche
Je vacille , je m’emmêle
Dans les cils de toutes celles
Retour de femme Stop les états d’âme « 

Michel Fichel mène carrière dans la chanson, avec du talent et une gouaille des faubourgs. Sa casquette à la cubaine cache une calvitie qu’il ne dévoilera qu’une seule fois durant son concert.

Il sollicite beaucoup les spectateurs qui ne se font guère prier notamment au moment de la Boite à Musique, un titre qui raconte les aléas d ‘un jeune couple.
 Sur scène, ça swingue bien et il est complètement raccord avec ses musiciens. Il devra  améliorer sa façon de bouger et d’occuper l’espace et réécrire ses textes de liaison trop faibles. Laissons lui du temps.
J’ai bien aimé « Il ou Elle »
Pour regarder et diffuser le clip de La Boite à Musique :

Soyez le premier à commenter