danger des tampons et protections périodiques. avec saugella, rien que du coton.

Protection 2

Je ne vais pas en rajouter une couche après la diffusion de l’enquête diffusée sur France 5 « Tampon, votre ennemi intime  » sur ce que l’on appelle le syndrome du choc toxique (SCT), discrètement mentionné sur les emballages des paquets de tampons hygiéniques. Cette infection qui peut toucher 1 % des femmes porteuses du staphylocoque doré peut être mortelle.

Mais quand même, il faut bien réaliser Mesdames, Messieurs, que la présence de produits chimiques dans cet « objet si intime « qu’on chuchote à peine son nom : un tampon“, peut avoir de graves conséquences à cause des produits chimiques qu’il contient. Et pour cause, nous les femmes, nous en utiliserions 11 000 en moyenne durant notre vie.

Prenons par exemple l’étude de 60 Millions de consommateurs, elle met en évidence des traces de dioxines, l’un des douze polluants les plus dangereux au monde, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), et des résidus de dérivés halogénés, liés aux traitements des matières premières.

Exemple : la cellulose des tampons provient des arbres, pas du coton. Les fibres sont de couleur marron. Pour les blanchir, les industriels peuvent utilisent du dioxyde de chlore, voire du chlore élémentaire, qui produisent des dioxines, des perturbateurs endocriniens.

 

protection hygiénique saugella.Dorénavant, on réfléchit quand on achète ses protections périodiques. Je ne sais pas comment sont blanchis  les tampons de la marque Saugella « Cotton touch« mais ils sont uniquement composés de coton, déjà un très bon point. Ils sont enrichis en extraits naturels de thym connu pour soulager les irritations, et pour lutter contre les bactéries. Option anti odeur en prime.

On trouve du thym également sous forme de micro capsule dans les serviettes et les protège-slips.

Testés par Iwane : « une grande douceur, une bonne odeur qui enlève les mauvaises, et une grande efficacité ».

Les produits Saugella, dont les ventes ont augmenté de 31 à 51 %, ne se trouvent qu’en parapharmacie ou en pharmacie où le marché a pourtant baissé de 3 %.

 

Soyez le premier à commenter