paris. 25hours hotel terminus nord.

25hours gare du nord façade. Steve Herud

La fête était magnifique. Il s’agissait de célébrer en fanfare les travaux de rénovation du 25hours Hotel Terminus Nord, en face de la gare éponyme à Paris. Et je vais y retourner toute affaire cessante pour voir les lieux plus au calme… Car quel hôtel ! Autant vous dire que le loby et les lieux de vie dépotent !

Concept du groupe Accor, qui prône ici l’implantation dans des quartiers en devenir, il répond à la devise suivante :« Vous en connaissez un, vous n’en connaissez aucun ».

Et en effet, on voit mal comment un autre 25hours Hotel pourrait ressembler à celui de la Gare du Nord : le client retrouve toutes les cultures du quartier dans l’établissement. Le quartier :  un choc des cultures à la française, un melting-pot comme on dit .

Les équipes de 25hours ont travaillé en étroite collaboration avec Alex Toledano, co-fondateur de l’agence de conseil en images Visto Images, dont l’hôtellerie de luxe est l’une des spécialités. Egalement historien des villes, Alex est un fin connaisseur du
10ème arrondissement où il vit depuis 15 ans et sur lequel il s’est penché pendant plus de 8 ans, pour l’écriture d’une thèse. Afin de partager l’histoire vibrante de ce quartier et ses bonnes adresses avec sa clientèle, 25hours a commandé à Alex, un livre illustré de
nombreux “tips” donnés par des “Local Heroes”. Ils sont : artistes, propriétaires de restaurants et magasins localisés dans le secteur, … ils sont 19 à s’être confiés à Alex. L’ouvrage disponible dans les chambres, sera vendu au public au sein d’un corner shop situé dans le lobby.

En s’appuyant sur ces 19 portraits et récits, Alex a également imaginé pour l’hôtel une identité visuelle unique et propre au quartier.  « Les peintures murales, les oeuvres et les objets qui décorent les chambres, la signalétique dans les couloirs, le bar… Tout a été choisi en fonction de ce qui m’a été raconté par les habitants, appartenant tous à une ethnie ou une profession emblématique du 10ème
arrondissement ».

L’artiste de rue brésilien Nunca, s’est inspiré des histoires de vies de ces Local Heros pour la création des quatre peintures murales dans le hall.

Dans l’entrée, c’est un train guidé par la main de Nathalie (reconnaissable à l’alliance en forme de cœur qu’elle s’est faite tatouer sur le doigt), l’agent de manœuvre de la gare du Nord qui accueille le visiteur.

Pour faire référence aux perruquiers et coiffeurs afro-antillais du quartier de Château d’Eau, une peinture recouvre le mur qui monte au bar et au restaurant, qui représente des femmes aux couleurs de peau différente qui partagent un brushing ou une coiffure parfaite.

Le design africain-indien des 241 chambres (allant du S au XL, pour sortir des carcans “supérieur”, “de luxe”) coloré et chaleureux, est une invitation aux voyages et une plongée dans les différents univers de la gare du Nord.

25h_Paris_SteveHerud_Rooms_M10_393_262

Le linge de lit a été conçu avec le traditionnel tissu africain en wax et rappelle les boubous des congolaises de Château Rouge.

Clonette, la première poupée africaine fabriquée industriellement dans les années 60 trône fièrement sur l’une des étagères à côté de
masques africains, faits à partir de morceaux de jerrycans et de tissus locaux. Le jerrycan est très présent en Afrique. Il est symbole de la routine des habitants qui l’utilisent quotidiennement pour stocker de l’eau, de l’essence ou encore de l’huile de
cuisine.

Ceux qui n’ont pas le temps de prendre leur petit déjeuner sur place peuvent profiter de l’offre “grab and go”, un sac avec un jus de fruit, un café ou un thé, du granola, une viennoiserie ainsi qu’un fruit. Les clients extérieurs à l’hôtel aussi peuvent l’acheter 9 euros.

25h_Paris_restaurant neni. Steve Herud.

Et ne pas oublier le restaurant de l’hôtel, le NENI,  et sa cuisine israélienne mixée de touches locales, d’Europe de l’Est, d’Amérique et du Proche Orient, tout au long de la journée. 160 places assises et un principe : une multitude d’assiettes décorées de créations culinaires comme ‘les falafels préférés de Nuriel’ servis avec une sauce tahini Har Bracha et Zhug ; ‘Sabich, streetfood de Tel Aviv’ un assiette multi couleurs avec aubergine frite, houmous, tahini, mangue et oeuf bio; ‘Le sandwich de bœuf braisé préféré d’Elior’ au sirop d’érable, cheddar, sauce BBQ maison, piment mariné, herbes fraiches et frites de patates douces avec une mayonnaise à la mangue et comme dessert le ‘Sésame  Halva, sésame grillé, tahini cru et glace au sucre muscovado.

Enfin le Sape Bar et ses serveurs, aux costumes colorés, à l’image de ceux qu’on trouvent chez Jocelyn de chez Sape & Co ! Comme le nom du bar l’indique, c’est ici à coup de “sape” et de cocktails qu’on réchauffe les coeurs. Egalement, jouxtant le Sape Bar, un
lieu caché, façon speakeasy accueille 10 personnes.

25hours sape bar. Steve Herud

Événements “live at 25” : 25hours, car 24heures ne suffisent pas avec une série d’animations. Par exemple, Clotilde Floret, DJ, l’une des Local Heroes qu’Alex et qui  animera des DJ set certains jeudi, vendredi ou samedi soir.

J’en passe et des meilleurs, comme dirait Victor Hugo. (Hernani).

Infos pratiques
25hours Hotel Terminus Nord
12 Boulevard de Denain, 10ème +33.(0)1.42.80.20.00 terminusnord@25hours-hotels.com

 

 

Soyez le premier à commenter