La police acclamée dans la manifestation républicaine.

manifestation républicaine. Paris

Ils n’étaient pas aussi nombreux que les journalistes ont bien voulu dire le dire à brandir des pancartes « Je suis Charlie  » lors de la manifestation républicaine de Paris.  Pas si nombreux que cela également ceux qui ont revendiqué une appartenance précise.Manifestation . La république nous apartient.

Dans les cortèges, la majorité défilait sans ostentation pour une vraie marche républicaine. J’étais au milieu de tous ceux qui ont essayé, certains en vain pendant 4 ou 5 heures, de rejoindre ou de quitter la Place de la République.

Impossible de vous montrer en photo quelques uns des slogans. Très vite, sur les grands boulevards, on me volera mon portable glissé dans la poche de mon pantalon. La manif aura fait le bonheur des voleurs et pickpockets.

« Même pas peur ».

« Je ne suis pas Charlie ». « Je suis Charlie ». »Blasphaimons ». « Je suis Charlie, Syrien, Libanais, Musulman, Juif, Nigérian, Malien, Européen, Américain ». »Je suis la liberté d’expression ».marche republicaine 2 « Je suis Charlie et musulmane et j’aime la France. »  » I’m Muslin. Don’t panique ».

Régulièrement, des ola d’applaudissements se propagent et la Marseillaise retentit.

Certains dessins dignes d’être publiés dans Charlie Hebdo sont brandis comme ce doigt en forme de crayon qui surgit d’un cercueil avec dans une bulle la phrase suivante : « Non Charlie n’est pas mort ». Ou cette main avec un doigt encore, le majeur, en forme d’un crayon en érection ».

Une femme a piqué dans son chignon une multitude de crayons de couleurs, et de pinceaux. Une autre, une femme musulmane, a superposé trois foulards qui forment le drapeau bleu blanc rouge. Tout simplement.

47 Bvd Voltaire, vers 17 H 30.

Moment fort,dans  l’un des cortèges qui se met en marche pour la Nation. Des applaudissements. A qui sont-ils destinés ? A cet homme, un tireur d’élite posté en haut d’un immeuble sur une souche de cheminée. Il applaudit à son tour et la foule se met à scander Merci . Sa silhouette se détache dans le ciel comme celle d’un justicier. La police acclamée. Charlie ne va-t-il pas se retourner dans sa tombe ?

Photos : 1000 Merci à mon voisin de manif. Il se reconnaîtra.

Soyez le premier à commenter