refuge food festival. la cuisine des chefs réfugiés. On y court.

refugee food festival

C’est une belle initiative. Des chefs réfugiés aux fourneaux pour découvrir les cuisines d’ailleurs. C’est le « Refugee Food Festival » qui passe à l’échelle européenne, avec plus de 80 restaurants partenaires à Paris, en province, Athènes ou Rome.

Du 15 au 30 juin, des restaurants volontaires ouvrent leurs cuisines à ces chefs chevronnés qui ont fui la Syrie, l’Inde ou l’Erythrée, expliquent l’association organisatrice Food Sweet Food et son partenaire le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés.

Le festival, créé à Paris il y a un an, affiche une triple ambition: « changer le regard sur le statut de réfugié », « offrir un tremplin aux chefs réfugiés » en facilitant leur accès à l’emploi, et « faire découvrir des cuisines venues d’ailleurs ».

Exemples : goûter la cuisine syrienne, déguster des crêpes d’inspiration sri-lankaise ou de participer à un atelier de cuisine ivoirienne.

Tous les chefs invités du Refugee Food Festival sont des cuisiniers confirmés, ayant obtenu le statut de réfugié. « Ils ont pour la plupart fait le pari de la cuisine pour réussir leur intégration sociale et professionnelle ».

La première édition s’est déroulée dans 11 restaurants parisiens en juin de l’année dernière à l’occasion de la journée mondiale du réfugiés. Elle a été « un immense succès » avec « plus de 1.000 gourmands ».

« En pleine +crise des migrants+, les organisateurs ont eu envie d’engager les valeurs de la cuisine et la scène culinaire française, afin de prendre le contre-pied des discours misérabilistes et anxiogènes à l’égard des réfugiés, et de sensibiliser les citoyens français en s’adressant directement à leurs papilles ».

Paris • du 16 au 23 juin, Lyon • du 15 au 18, Bordeaux • du 20 au 25, Marseille du 17 au 23, Lille • du 25 au 29, Athènes du 18 au 22…La suite sur le site. http://www.refugeefoodfestival.com

Soyez le premier à commenter