mexique : la fête des morts.

Panteon San Miguel (1)

La « Fête des Morts » au Mexique qui se déroule en ce moment a été nommée patrimoine culturel immatériel de l’humanité en 2008 par l’UNESCO.

C’est un héritage ancestral qui provient des différentes cultures préhispaniques tout en étant associé à la célébration catholique. Les croyances populaires veulent que les défunts reviennent chaque année rendre visite à leurs proches et profiter d’offrandes, souvent des boissons et de la nourriture.

Altar de Muertos (5)

Hector Flores Santana, directeur général de Mexico Tourism Board 

«C’est une tradition qui s’est mêlée à la culture populaire et qui est devenue une célébration qui appartient à tout le monde. Cela donne fête unique au monde tant elle est colorée, magique et surréaliste». «Notre diversité culturelle est l’une des raisons pour lesquelles le Mexique est devenu le 6ème pays le plus visité au monde. Cette célébration rend hommage au passé et à nos ancêtres et constitue une invitation pour visiter et comprendre pourquoi le Mexique est un monde à part.»

Tapetes (1)

La Fête des morts au Mexique attire chaque année plus de 7,5 millions de visiteurs et les célébrations des 1er et 2 novembre générent des recettes de plus de 200 millions de dollars.

L’ensemble des manifestations se retrouvent surtout dans les États de Aguascalientes, Guanajuato, Michoacán, Oaxaca, Puebla, San Luis Potosi. A Mexico, le défilé de la Fête des Morts s’est tenu samedi : des crânes, des chars et des catrinas plus grands que nature ont défilé avant que des concerts de rock, de jazz, de blues et de musique traditionnelle mexicaine clôturent la journée.

Mexican skulls

Mexican skulls

Le 1 er novembre, l’île de Janitzio rend hommage aux «angelitos» – ceux qui sont décédés enfants – lors d’une procession nocturne.Les canoës sont ornés de nombreuses bougies, accompagnés de plats délicieux et de musique pour accueillir ceux qui reviennent de l’au-delà..

Source et Crédit photo Mexico Tourism Board

 

Soyez le premier à commenter