un smartphone comme trousseau de clefs ?

IMG_20180508_095038

Voilà in extenso un article de Jérôme Colombain de France-Info. Je vous mets le lien à la fin….On pourra jeter ses porte-clefs aux orties ? Non, surtout pas. On les range soigneusement pour les brocantes de ses petits enfants. Ils feront un tabac auprès des  copocléphiles. Ce terme a été forgé dans les années 1960, âge d’or de la production de porte-clefs publicitaires. Dans ces années là, on a compté jusqu’à 2 millions de copocléphiles français. (Wikipédia). Dans le genre, le mien qui sert à ouvrir la cabane du Pyla dans le Bassin d’Arcachon est pas mal non ?

Serrure connectée

Ouvrir la porte de son domicile avec son smartphone  n’est plus réservé aux hôtels japonais. Vous pouvez, aujourd’hui, remplacer la serrure de votre porte d’entrée par une serrure connectée.

Avec une serrure connectée, vous pouvez entrer chez vous simplement en approchant votre mobile de la porte ou bien via une application si votre smartphone n’est pas compatible NFC (ex : l’iPhone). Vous pouvez envoyer votre clé à quelqu’un sous la forme d’un simple SMS. Vous pouvez activer et désactiver des autorisations à distance. Vous ne risquez plus d’oublier vos clés à l’intérieur car il y aura toujours moyen d’ouvrir la porte à l’aide de vos codes secrets. C’est un peu déroutant au début, c’est sans doute une question d’habitude.

Plusieurs produits commencent à arriver sur le marché comme LokitronAugust Smart Lock ou encore le français Okidokeys sans oublier La Postequi expérimente un système dans le sud de la France.

Une serrure connectée coûte 100 à 250 Euros environ. On peut généralement l’installer soi-même. Il faut juste vérifier que le système est assez puissant pour faire fonctionner, par exemple, une porte blindée trois points.

Ouvrir sa voiture avec son smartphone 

Cela va se faire de plus en plus. L’équipementier français Valeo a mis au point un système de ce genre qu’on a pu voir au dernier Mondial de l’Auto. Apple a déposé un brevet pour un dispositif permettant d’ouvrir sa voiture avec son iPhone ou même avec sa montre connectée.

Cadenas connecté

Une start up américaine, FuzDesigns, prépare le « Noke » (no key, pas de clé), un cadenas sans serrure. Là encore, c’est une appli mobile qui sert de clé. On peut s’en servir pour verrouiller une porte de cave ou un antivol de vélo, par exemple. Cela sortira en juin à environ 60 dollars.

Verrouiller son ordinateur

Le Gate Keeper est un système qui pour l’instant n’est pas intégré dans le smartphone mais qui pourrait l’être. Cela se présente sous la forme d’un petit porte-clés et d’une minuscule clé USB à brancher sur votre ordinateur. Dès que vous l’éloignez de votre ordinateur, hop, celui-ci se verrouille automatiquement. Lorsque vous revenez à votre poste de travail, il détecte votre présence et se déverrouille. Cela devrait permettre, dans les entreprises, d’éviter que n’importe qui ne fouille dans votre ordinateur dès que vous avez le dos tourné et ainsi de protéger la confidentialité des données.

Jérôme Colombain https://www.google.fr/amp/s/mobile.francetvinfo.fr/replay-radio/nouveau-monde/votre-smartphone-remplacera-bientot-votre-trousseau-de-cles_1772239.ampun

Soyez le premier à commenter