votre geste écolo ? la bouteille head & shoulders en plastique recyclé avec des déchets ramassés sur les plages.

La Femme Qui Marche

Quel est votre geste écolo ? Je vous l’ai déjà dit. Je chauffe juste ce qu’il faut la maison. L’hiver on met des pulls mais on prend des bains. Alors l’un dans l’autre ? Non, mon vrai geste écolo c’est de ramasser les détritus. Dans ma rue et dans la Seine, et quand je suis au bord de la mer, y compris et surtout l’été dans le Bassin d’Arcachon. En priorité les plastiques, les papiers qui traînent et bien sûr les bouteilles en verre et canettes en tout genre….

Selon la Fondation Ellen MacArthur, d’ici 2050, l’océan pourrait contenir, en terme de poids, davantage de déchets plastiques que de poissons. Il faut savoir que les 80 000 tonnes de déchets sauvages que nous rejetons chaque année en France alimentent 80 % des déchets marins. Cela peut surprendre à côté des rejets directs en provenance des bateaux ou des usines. Le vent et la pluie les déplacent. Les emballages vides ont tendance à s’envoler et à se retrouver dans les mers et les rivières…

Alors saluons l’initiative formidable qui permet au shampoing Head & Shoulders en édition limitée d’intégrer du plastique recyclé dans la fabrication de sa bouteille, grâce à l’action conjointe de Terracycle, Suez, Head & Shoulders et Carrefour qui vendra cette édition limitée : 1 000 volontaires ont ramassé le plastique sur des plages en Europe, 4 mois de recyclage et il a fallu 10 mois pour donner naissance à cette bouteille. Elle contient 25 % de plastique recylé, ce qui lui donne sa couleur grise, et se compose de 3 couches pour assurer sa rigidité et sa stabilité.

Au total 150 000 bouteilles Head & Shlouders, shampoing antipelliculaire. Et après ?

Officiellement voilà ce que dit la marque : il s’agit de la première étape de notre parcours vers un avenir plus durable pour le plastique et l’emballage dans l’industrie du soin capillaire….

Bien sûr, il faut encourager toutes les bonnes initiatives mais dommage que la réponse soit si « vide ». Et surtout peut-on demander à Head & Shoulders de revoir la composition de son shampoing et d’en supprimer les sulfates  ? 

 

Soyez le premier à commenter