Femmes Résistantes. Anna Marly. Chant des Partisans. Paris. Hôtel de ville. Panthéon.

Anna Marly. Photo.

La ville de Paris rend hommage aux femmes résistantes pendant la seconde guerre mondiale. Une exposition en plein air de photos accrochées aux grilles de l’hôtel de ville rue de Rivoli en face du BHV. Un hommage rendu pour l’entrée au Panthéon de deux d’entre elles Geneviève de Gaulle-Anthonioz et  Germaine Tillion et pour le 70 ème anniversaire du droit de vote des femmes en France lors des municipales le 29 Avril 1945. Un droit acquis notamment grâce à leur combat.

Agents de liaison, cantinières, infirmières, secrétaires, standardistes ou combattantes…. 20 panneaux pour 20 d’entre elles.

Anna Marly, chanteuse, guitariste, danseuse.

J’ai été bouleversée par la beauté de l’une d’entre elles : Anna Marly à qui l’on doit la musique du chant des partisans. Chanteuse, guitariste, d’origine russe, danseuse, elle se retrouve à Londres en 41 où elle s’engage comme cantinière au quartier général des Forces françaises libres de Carlton Garden. C’est là qu’elle compose, à la guitare, en 1942, les paroles russes et la musique du « Chant des partisans ». Toujours à Londres, un an après, Joseph Kessel et Maurice Druon en écriront les paroles françaises.

Anna Marly. laissez-passez. Elle est décédée le 15 février 2006 à Palmer en Alaska, où elle résidait. Un petit square porte son nom à Meudon, dont elle est citoyenne d’honneur, ainsi qu’une rue et un collège à Brest.

Ecoutez Anna Marly chanter le chant des Partisans .
Jusqu’au 2 juin rue de Rivoli et à partir du 6 juin,sur les grilles du Panthéon.

Soyez le premier à commenter