festival « al dente ». massimo tringali. « armani ristorante » à paris.

Spaghetti aux gambas rouges de Mazara.

Moi, j’ai eu la chance de les goûter ces spaghettis ! Vous, grâce à moi, vous avez la chance de les regarder. Mais fermez les yeux et je vous emmène au pays du chef Massimo Tringali, du restaurant étoilé, « Armani Ristorante » à Paris.

Imaginez des gambas rouges de Mazara Del Vallo. Elles sont pêchées à 700 mètres de profondeur. Du caviar italien de Venise. Et des spaghettis cuits « al dente »  et assaisonnés avec du persil ciselé, de l’ail, du piment rouge sec, un peu de vin blanc, sec également, et du fumet de poisson. Sans oublier bien sûr l’huile d’olive.

Massimo qualifie sa recette de 100 % italienne mais revendique un filet d’inspiration sicilienne. Il l’a élaborée pour le Festival « Al Dente » qui se tient en Italie et à Paris jusqu’au 25 octobre. Et si vous allez déjeuner chez lui, vous la trouverez dans un livret disponible sur la table pendant le Festival qui cette année propose aux restaurateurs sélectionnés de réfléchir à l’avenir des pâtes dans 30 ans. #pasta2050

Massimo Tringali se souvient des pâtes mangées quand il avait 6 ans : des linguines avec du poisson. Pour lui les pâtes sont magiques et n’attendent jamais. On doit les déguster au moment juste. Quand elles arrivent, on arrête de parler. On les mange. Elles contribuent à notre bonheur. Et elles y  contribueront toujours dans 30 ans. Sa vision reste très gastronomique, avec des produits qui subliment les pâtes et on ne s’en plaindra pas.

Les Lasagnes au « Ragù » qu’il nous servira sont une merveille également. Les lasagnes, souvent le plat du dimanche que l’on ne mange pas normalement au sortir du four mais tièdes.

Crédit photo Diane Galland.

Crédit photo Diane Galland.

Et puis le dessert ce jour-là, relève du grand art, « Raviolo di Ricota« . Massimo Tringali a imaginé des pâtes sucrées, ce qui n’est guère fréquent : des ravioli à la ricotta et au lait d’amande.

la Femme Qui Marche

la Femme Qui Marche

Pour tout savoir sur ce Festival « Al Dente », et sur la vision des autres chefs italiens de Paris, allez faire un tour sur http://aldente.worldpastaday.org

Les pâtes sont devenues universelles. Le monde entier en mange mais l’Italie reste de loin le premier pays des pâtes pour les produire, les consommer et les exporter.

 

Soyez le premier à commenter