13 ème arrondissement de paris : street art et…..

street art 13eme

En ce matin de lundi de Pentecôte, promenade dans le XIII ème arrondissement de Paris, boulevard Vincent Auriol,  sur le chemin des façades de street art. En fait rien de très émouvant pour la plupart d’entre elles car elles ne semblent être que des cache-misère. Ici les immeubles très hauts ne présentent aucun caractère et de toute évidence il s’agit de commandes publiques. Je préfère de loin les oeuvres de la Butte aux Cailles, un peu plus loin, toujours dans le 13 ème.

Garée rue Jeanne d’Arc, mes leçons de catéchisme et d’histoire oubliées, je découvre que Jeanne d’Arc est la patronne secondaire de la France….

jeanne d'arc. 13 ème arrondissement. La Femme Qui Marche

Il faut donc savoir que Notre Dame de l’Assomption est proclamée Patronne principale de la France et Sainte Jeanne d’Arc, Patronne secondaire, par le Pape Pie XI. Elle protège la France auprès de Dieu pour les catholiques. Ainsi la municipalité en apposant la plaque en a tenu compte.  (Autre Patronne secondaire de la France : Sainte Thérèse de Lisieux).

Un peu plus loin, cette autre plaque attire l’attention. Un collectif féministe, noustoutes.org qui se présente comme luttant contre les violences sexistes et sexuelles, a débaptisé la rue du docteur Charles Blanchet, physiologiste, membre de l’Institut,  en rue Maria Blanchard, artiste espagnole. Je ne connais ni l’un ni l’autre.

charles richet

Et un peu plus loin encore, ce qui mettra tout le monde d’accord : des ruches sur la fenêtre d’une des ravissantes petites maisons mitoyennes de la Villa Auguste Blanqui, une impasse charmante accessible aux promeneurs et bordée de petites allées toutes perpendiculaires.

ruche. Villa Auguste Balnqui. 13 ème arrondissement. La Femme Qui Marche

Soyez le premier à commenter