heureux ou déprimé de rentrer ?

La femme Qui Marche

LE RETOUR DES VACANCES : ENTRE BONHEUR ET NOSTALGIE

Cet été, Belambra, N°1 des clubs de vacances en France, s’est intéressé à la définition des vacances idéales pour les français… mais aussi à leur sentiment une fois de retour … Partagés entre joie, en raison de ces bons moments vécus, et tristesse de les voir s’achever, les français sont toutefois 87% à s’affirmer heureux et 77% en pleine forme une fois rentrés ! (vs. 49% déprimés)

24% d’entre eux se démarquent en se déclarant soulagés et pressés de passer à autre chose… une information étonnante mais qui trouve son explication selon le sociologue Bertrand Réau : 

« Le chamboulement des repères ordinaires, la mise en place de nouveaux rythmes, normes et répartition des rôles peuvent, en en effet, parfois être mal vécus »
 En revanche, si l’idée de rentrer vous déprime….Les vacances, cet ex avec qui il faut prendre de la distance….

« C’est comme pour une relation amoureuse, lorsque c’est fini, ça fait mal, mais il n’est pas sain de se raccrocher constamment aux souvenirs des bons moments passés en espérant revenir à cette période-là. Pour les vacances c’est pareil: il faut faire son deuil, mettre de côté les souvenirs et aller de l’avant », explique au HuffPost Laura Fassio Peirolo, psychologue. Parce que plus l’on s’attarde sur les joies du passé, moins l’on peut voir celles du moment présent.

Il faut positiver et se rappeler qu’il y a d’autres petits plaisirs à venir. Autrement dit ne pas tout miser sur les vacances mais en cas de persistance des symptômes: combattre le mal par le mal : planifier les prochaines !

 

Soyez le premier à commenter