Pourang le mentaliste à la comédie de paris.

. La Femme Qui Marche. Pourang. Labyrinthe.
Un spectacle à 19 H 30 pour un moment de trucage, de magie ou de faculté paranormale ?
On en sort, réjoui et estomaqué, en se disant mais « comment est-ce possible » et avec de quoi alimenter des conservations plusieurs heures d’affilée.
Alors de quoi s’agit-il ?
Sur scène, Pourang, médecin urgentiste la nuit, est mentaliste quand il se produit.
Mais au fond, le mentalisme qu’est-ce que c’est ?
Définition de Wikipédia : Le mentalisme est un art du spectacle qui consiste à créer l’illusion de facultés paranormales ou d’une spécialisation dans la maîtrise des capacités mentales humaines (la télépathie, la psychokinésie, l’hypermnésie, clairvoyance, etc.), dans l’objectif de divertir un public.
Alors bien sûr, on s’interroge. Tel numéro, d’accord: il y avait peut-être une caméra….Tel autre à base de chiffres et de cartes peut très bien résulter de combinaisons mathématiques. Tel autre encore provenait peut-être d’un souffle……. Bref, l’esprit carbure…..
Mais quand même comment fait Pourang lorsqu’il devine le nom du personnage historique trouvé par un couple ? Comment fait Pourang lorsqu’il devine le nom et l’âge d’un proche auquel pense un homme monté sur la scène ? Est-il bien un spectateur anonyme ? Comment fait Pourang pour trouver les 3 mots qui racontent un souvenir d’enfance inscrits sur un papier par des spectateurs là aussi ?
On peut lui faire le reproche de trouver trop vite parfois, de ne pas donner l’impression qu’il se concentre profondément ou de ne pas se montrer assez théatral dans l’exercice de ses fonctions paranormales.
Le thème du « Labyrinthe » qui sert de scénario au déroulement de toutes ces illusions n’apporte pas grand chose au spectacle par ailleurs.
Mais ces remarques mises à part, courez vite voir Pourang à la Comédie de Paris. Vous passerez un excellent moment. Pour ma part, je vais y retourner pour essayer de percer quelques uns de ses mystères.
Pourang

Comédie de Paris. 42 rue Fontaine. 19 H 30. mardi et mercredi.

 

Soyez le premier à commenter