Air France et sa cabine privative La Première : on y dort dans un lit !

la premiere air france lit

Je me souviens encore du bonheur éprouvé à m’endormir dans un vrai lit, avec de vais draps tout doux remontés jusqu’au visage, dans le compartiment privatif du train qui nous emmenait à Venise. Et pourtant ce n’était pas hier ! Alors s’endormir, dans un avion, dans un vrai lit, là encore, complètement horizontal, plus étroit certes, avec une couette et un oreiller recouvert d’une taie “en fil de coton peigné pour une douceur absolue “, on imagine le nirvana.

Voilà ce que propose Air France avec sa nouvelle cabine privative La Première dans ses boeing 777-300 longs courriers. Bien sûr on ne vous borde pas à peine monté à bord ! Vous êtes d’abord assis classiquement mais quel fauteuil. C’est lui qui à l’instar d’un clic clac se déplie. Les accoudoirs s’escamotent. Avant de sombrer dans les bras de Morphée, vous pourrez recevoir dans cette cabine un invité pour une petite causette, une séance de travail ou un repas. L’espace est modulable à l’envi.

la première air france fauteuil

Je passe sur la qualité et le luxe des revêtements (cuir, rideaux ajustables ou par exemple, écran tactile de 24 pouces haute définition) pour vous souhaiter une bonne nuit. Tout simplement. Il est permis de rêver !

Qu’est ce que cela donne en chiffres ? 9 000 Euros le prix moyen d’un billet pour une place à bord de La Première. 76 sièges affectés à La Première. Elle constitue le dernier volet du plan de montée en gamme de l’offre long-courrier ; 4 années de de préparatifs et 500 millions d’Euros d’investissement; (Source Les Echos)

 

Soyez le premier à commenter