bassin d’arcachon. le festin

le Festin.

Le Bassin d’Arcachon en 101 sites et monuments, voilà le titre que « le Festin » a donné à son  hors-série  de l’été 2017.

On se rafraichira la mémoire ou on y apprendra plein de choses. C’est selon.

Arcachon a eu  « sa piste de ski » qui pendant 30 ans servira à l’entraînement au slalom , à la descente et au saut et qui accueillera une compétition officielle rassemblant les plus grands champions de France en 1947… « Sa piste »   de ski en aiguilles de pin au 25 rue Pierre Frondaie.

Arcachon a une petite synagogue, au 36 Avenue Gambetta, construite par l’architecte Stanislas Ferrand, auteur également de celle de la rue Buffault  à Paris. A l’occasion de sa restauration il y a 7ans, est réapparue sur la façade la citation du Lévique (19.18) : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même »  .

J’y ai appris que Roger-Henri Guerrand, ce cher Roger-Henri Guerrand, ( comment Se fait-il que nous n’en ayons jamais parlé ensemble, ) a écrit un livre sur Arcachon « la Ville dont les princes furent des médecins » aux éditions Madarga en 1988. C’est vrai qu’il s’est intéressé à l’histoire de l’hygiène et à celle de l’architecture ! Il y cite  le Docteur Fernand Lalesque qui ouvre en 1882, une clinique au 160 Bvd de la Plage qui lui permet d’expérimenter son principe de « cure libre » pour le traitement des tuberculeux. Lalesque est convaincu  qu’en matière de guérison, la mer vaut la montagne car certaines régions côtières se révèlent aussi pures que celui des sommets.

Apprenez à reconnaître l’ancien hôtel Chantecler ,situé Allée Louis Gaume au Grand-Piquey,dans la presqu’île du Cap Ferret,  grâce à la page 108. A l’origine en bois, sans eau ni électricité, il tire sa gloire et sa valeur de la  fréquentation  qu’en firent artistes et écrivains au début du siècle dernier : le peintre bordelais André Lhote,  Jean Cocteau, George Auric, Raymond Radiguet ou Jean Marais, le Corbusier, ou Luis Mariano.

ET pour ceux ou celles qui ne la connaissent pas, le Festin donnera envie page 84 d’aller voir ,grandeur nature, la Salle des Fêtes Art déco du Teich, Place de la mairie. La façade dépouillée dont le fronton en arbalète se découpe dans le ciel est caractéristique des salles de cinéma de l’entre-deux guerres (On adore).

Le Festin. En kiosque, librairie ou sur le site. Hors Série « Le Bassin d’Arcachon en 101 sites et monuments ». 15 Euros.

Soyez le premier à commenter