paris : quand les asp verbalisent.

la Femme Qui Marche. IMG_20190112_133502

Ce samedi, rue Desnouettes, dans le XVème arrondissement. 13 h 25.

Une première voiture de la ville de Paris s’arrête. L’une des 3 personnes à bord, des ASP, descend pour verbaliser ce conducteur garé sur le trottoir.

la Femme Qui Marche IMG_20190112_133354

Petite incursion sous la porte cochère juste en face. Quand nous ressortons moins de 5 minutes plus tard, une deuxième voiture de la ville de Paris s’est arrêtée. Ses 3 occupants cette fois en sont descendus, l’air revêche.

Sanction aléatoire ? Ils considèrent que la punition de leur collègue n’est pas à la hauteur des faits reprochés. Et hop, sous l’essuie glace, au côté opposé, un avis d’enlèvement.

la Femme Qui Marche. IMG_20190112_133430

Certes, cet automobiliste n’avait pas à se garer là. Mais franchement, il n’occasionnait aucun danger, même pour les piétons et un avis de contravention suffisait.

La Femme Qui Marche. IMG_20190112_133343

Quoiqu’il en soit, il aura mobilisé 6 employés de la ville de Paris qui en voiture, empruntent le même trajet pratiquement à la même heure.

Soyez le premier à commenter