tempête amélie. Bassin d’arcachon. pyla sur mer. gaume.

tempête amélie. Il se baigne. Pyla. Bassin d'arcachon. La femme Qui Marche

Aujourd’hui jeudi 7 Novembre, l’entreprise Gaume bien connue des habitants de Pyla et d’Arcachon envoie un communiqué dans le quel elle dispense ses conseils après la tempête Amélie. Certaines rues sont toujours privées de courant, c’est le cas notamment de l’avenue de l’Observatoire et d’une partie de l’avenue de l’Ermitage.

Le communiqué d’emblée vous recommande en cas de dégâts de missionner une personne de confiance, l’Entreprise Gaume par exemple. On n’est jamais mieux servi que par soi même !

Mais plus intéressant, voilà ce qu’il faut en retenir.

Dès connaissance du sinistre, il faut le déclarer sous 5 jours ouvrés à votre assurance habitation. Autrement dit, « ça urge » !

Chez votre voisin : votre responsabilité n’est pas engagée par rapport aux dégâts qui en résultent. Ils sont à la charge du propriétaire du bien endommagé qui doit se retourner vers son assurance.

 Exemples :

– Vos arbres ont cassé et la partie haute, détachée du tronc est tombée chez le voisin : C’est à votre voisin de procéder à leur enlèvement.

– Vos arbres se sont couchés sans casser et la partie haute est tombée chez le voisin : C’est vous qui devez les enlever, vous restez propriétaire du bois.

Dimanche 3 Novembre

Amélie ne lui fait pas peur. Il s’élance dans les vagues sans hésiter. Son père, l’accompagne, le regard fier. La mère est restée « à quai » ! Il leur a dit qu’il ne s’attarderait pas très longtemps dans l’eau. Pour l’instant, il nage vite et bien. Bravo ! Il faut une certaine dose de courage pour braver ainsi la tempête dans les flots. Un voilier a du être secouru tôt ce matin.

Une heure auparavant, vers 10 H 30, au même endroit, plage de Maloune, avenue des figuiers à Pyla-sur-mer dans le Bassin d’Arcachon, je ne suis pas arrivée à marcher jusqu’à la plage tant le vent soufflait fort. Un monsieur a éprouvé beaucoup de difficultés à rattraper ses lunettes de vue qui s’envolaient. Impossible de mettre un pied devant l’autre. Beaucoup arrivaient à peine à ouvrir leur portière pour s’extraire de leur voiture.

tempête Amélie. Pyla sur mer. Plage de Maloune. La Femme Qui Marche

La tempête Amélie souffle en ce moment à 40 km heure avec des rafales de 80 km heure. Ce n’est rien comparé à la nuit dernière où la pointe du Cap Ferret a été balayée par  des bourrasques qui ont atteint les 150 km heure. Quelle désolation ! La terre a du reculer encore une fois comme elle a du reculer le long des plages océanes, au Petit Nice notamment. Je n’ose aller voir d’un coup de voiture.

Dans les jardins, des pins et des chênes ont cédé. Sur la route, en allant vers Arcachon, les rues sont jonchées de brindilles et de branchages. De temps à autre, de lourdes branches recouvrent la chaussée comme ici près de la poste du Moulleau.

IMG_0860

Mais plus spectaculaire dans le quartier, ce sont ces troncs de pin qui barrent les rues, comme celui-ci rue des violettes.la Femme Qui Marche. Tempête Amélie. Pin barre la rue des violettes.

Avec lui, il a emporté le muret le long duquel il poussait pour se poser délicatement sur celui d’en face. Sympa le pin du voisin !

tempête amélie. La Femme Qui Marche. Rue des violettes. Pyla sur mer

Le soleil se montre de temps à autre mais Arcachon ce matin était quasiment désert. Comme à la Teste,  seuls les commerçants qui ont leur étal à l’intérieur du marché ont ouvert. La place était vide.

Les TER ont très mal circulé. Il a fallu déblayé les voies. Les TGV ont été bloqués. Dur le train en ce moment !

La tempête Amélie n’a pas dit son dernier mot. Pourvu qu’il n’y ait ni gros dégâts, ni victimes.

Avons nous des bougies si l’électricité était amenée à être coupée ? Je crois que non.

Soyez le premier à commenter