crêpes. samoussa de crêpes croustillantes poires vanille. beghin say.

BEGHIN SAY samossas-crepes copyright Beghin Say

80 % des Français déclarent aimer la chandeleur….Vous en voyez beaucoup vous répondre à un sondage de ce type en disant : « Ah non, la chandeleur, je déteste !  » Sans doute ceux qui penchent plus vers la galette.

Ok mais on peut donc penser que 80 % des Français aiment les crêpes alors et qu’ils profitent de la chandeleur pour en faire sauter et organiser une crêpe partie !

Les puristes, comme les Bretons sortiront leur billig (une plaque épaisse circulaire en fonte d’une quarantaine de centimètres de diamètre) et leur rozell (sorte de râteau spatule) pour bien répartir la pâte. Les plus pressés une simple poêle dont on sert très chaude et bien huilée. Du moment qu’elle n’attache pas !

Histoire de varier, voilà une recette de crêpes façon Samoussas de crêpes croustillantes aux poires et vanille donnée par la marque Béghin Say.

1 œuf et  100 g de farine

1 c. à soupe de sucre en poudre Béghin Say
(pour la pâte à crêpe)
50 cl de lait
2 poires
1 gousse de vanille
2 c. à soupe de cassonade la Perruche (pour la garniture)
200 g de sucre en poudre Béghin Say (pour la garniture)

Béghin Say . Sucre saveur vanille.19

• Versez la farine dans un saladier. Ajoutez l’œuf et le sucre.
• Versez petit à petit le lait tout en fouettant énergiquement. Laissez reposer la pâte 1 heure.
Faites cuire les crêpes.
• Épluchez les poires et coupez la chair en petits dés. Coupez la gousse de vanille en 2 et
récupérez les graines.
• Versez les poires, les graines de la gousse de vanille et le sucre dans une poêle et faites
cuire pendant 15 minutes à feu moyen.
• Coupez dans chaque crêpe une bande de 8 cm de large, sur toute la longueur de la crêpe.
Déposez une cuillère à café de poires. Pliez en triangle pour former des samoussas.
• Faites fondre le sucre en poudre en caramel sur feu doux dans une casserole. Trempez-y
chaque samoussa au tiers. Laissez durcir sur du papier sulfurisé puis servez-les.

 

 

 

Soyez le premier à commenter