de l’amour. palais de la découverte.

De l'amour. Palais de la découverte.

Ceux qui ne sont pas aimés ou qui n’aiment personne se sentiront tristes en voyant l’exposition . Les autres, petits ou grands, à partir de 15 ans, qui savent ce qu’aimer veut dire, vont adorer « De l’Amour » qui commence au Palais de la découverte, à Paris.

Très vivante et didactique, elle mélange une multitude de disciplines et de témoignages de spécialistes ou pas et s’articule, dans la première partie,  autour des mots grecs qui définissent l’amour. Notre langue française se montre bien pauvre en la matière, elle qui permet tout à la fois d’aimer la tête de veau, son mari ou sa fille.

La galerie des attachements présente en effet, un ensemble de situations, de poèmes, de citations, d’images… analysés au prisme de  » érōs », le désir, la passion charnelle, « storgê« , l’amour familial, « agapē« , l’amour désintéressé et « philía« , l’amitié, le lien social. Un ensemble d’objets aussi comme les doudous.

Donald Winicott, fut le premier en effet, à comprendre la fonction essentielle de ce qu’il nomme « un objet transitionnel« . Le doudou, cet objet qui permet au bébé, puis à l’enfant, de faire le pont entre sa relation « primitive », le sein de sa mère, et le monde extérieur. Winicott souligne aussi que le recours au doudou n’est pas systématique chez les enfants occidentaux et que le phénomène est plus rare en dehors de l’occident.

la Femme Qui Marche. De l'amour. Palais de la découverte. doudou

La galerie des sciences

La galerie des sciences rassemble sept sujets éclectiques, tous reliés à l’amour, l’empathie, la sexualité ou encore l’attachement. Ces sujets sont ici sondés par des neuroscientifiques, des sociologues, des anthropologues, des psychanalystes et des sexologues. C’est quoi l’amour ?

La théorie de l’attachement et ce besoin de l’attachement présent toute la vie « du berceau à la tombe ». Les amours en ligne avec toutefois des chiffres qui datent de 2013, mais où ce besoin d’écrire perdure, même s’il s’exprime avec des sms. Le rôle des molécules de l’amour comme celui de l’Ocytocine notamment. L’art d’aimer les autres avec un focus sur l’empathie, qui au contraire de la sympathie, permet de ressentir les émotions de l’autre tout en maintenant la distinction entre lui et soi. Comment se fabrique la sexualité avec un film sur le consentement pour bien faire comprendre aux jeunes que ce qui est consenti à une certain moment ne l’est pas forcément à un autre. Et la réponse à la question « pourquoi tu n’as pas dit non ?  » qui met en évidence les mécanismes de la sidération traumatique et de la dissociation. Ces mécanismes qui expliquent l’absence de réaction de la part des victimes en cas d’agression sexuelle.

« Ce que j’appelle cristallisation, c’est l’opération de l’esprit, qui tire de tout ce qui se présente la découverte que l’objet aimé a de nouvelles perfections ». Stendhal

« Il faut s’aimer, et puis il faut se le dire, et puis il faut se l’écrire, et puis il faut se baiser, sur la bouche, sur les yeux, et ailleurs ». Victor Hugo.

« Car enfin, quand on n’a plus personne à embrasser et que la solitude équivaut à un travail que personne ne vous demande plus, la vie doit être triste ». Françoise Sagan.

De l’amour au Palais de la Découverte. Mardi au samedi de 9h30 à 18h00 (fermeture des caisses à 17h45)

Dimanche et jours fériés de 10h00 à 19h00 (fermeture des caisses à 18h45). Fermé les lundis (y compris de Pentecôte) et les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre.

Métro  Champs-Elysées-Clémenceau (Lignes 1 et 13) ou Franklin-D.-Roosevelt (lignes 1 et 9) RER C Invalides. Bus 28, 42, 52, 63, 72, 73, 80, 83, 93.

Soyez le premier à commenter