Shangai. Café restaurant more than toilett. Wc à table.

WC Café Restaurant Shangai

Voilà donc un café restaurant très particulier à Shangai à la gloire de la scatologie. Il vénère tout ce qui permet de recueillir excréments et autres excrétions humaines. Autrement dit les chiottes mais pas seulement.

WC restaurant urinoir

 

Sièges en forme de cuvette. Appliques luminaires en forme de vasque pour hommes…Plats servis dans des WC miniatures également.Boissons servies dans des tasses en forme d’urinaux, ces récipients qui recueillent l’urine des malades alités.

Ici, tout, tout absolument tout rend hommage aux WC ! On  s’essuie même les mains avec du PQ. Remarquez, il n’y a guère de différence fondamentale entre sa fabrication et celle du Sopalin ou des serviettes en papier !

WC crotte restaurant

 

La nourriture n’échappe pas non plus à la thématique. Au menu une « Fameuse constipation », un banal plat de pommes-de-terre, ou bien, il fallait y penser une glace au chocolat en forme d’étron !

 

WC. Taiwan-mere-patrie-des-toilette-restaurants_

 

Naturellement, on ne vient pas dans ces « Modern Toilett Restaurant  »  pour la gastronomie. Le niveau culinaire est très moyen, voire pas bon. On s’y attable pour son côté décalé. Ne pas oublier son appareil photo ! Le concept a essaimé. Parfois en moins chic encore ! Il y aurait une douzaine de restaurants de cette chaîne en Asie. Japon et Chine compris ! Le premier du genre a semble-t-il été créé à Taïwan.

De Shangai,  Raphaëlle Debaisieux. www.thisisshanghai.tumblr.com

Dans la série Bar à thème.MORE THAN TOILET. Tianzifang n°5, Lane 274 Taiking Road. Ancienne concession française. 

 Pour info.
D’après l’Association Mondiale des Toilettes, nous passons en moyenne trois ans de notre existence sur le trône.
Dans certaines régions de Colombie, le tabou consiste à se laisser surprendre en train de s’alimenter. On s’assied face au mur dans les restaurants pour cacher sa bouche comme on peut cacher ses fesses !
Chez nous, le premier qui a pensé à assoeir des hommes et des femmes sur des cuvettes autour d’une table n’est autre que le cinéaste Luis Bunuel dans  » Le fantôme de la liberté ».  Une maîtresse de maison convie en effet ses invités à s’asseoir sur des WC, autour d’une table où sont posés magazines et journaux. Fantôme de la liberté. Bunuel. WCSur un plateau, la « bonne » sert du Papier hygiénique en guise de dessert. A l’occasion, l’un d’entre eux se lève  et va s’enfermer au petit coin pour y manger discrètement avec un air de satisfaction évident. Pourquoi cette scène ? Bunuel s’en est expliqué : Il avait remarqué qu’au restaurant  » les femmes souvent ne mangent pas ou du bout des lèvres. Elle ont honte de manger comme si manger était obscène. Elles ont probablement tout aussi honte de déféquer ou du moins défèquent-elles du bout des femmes ! « 

Soyez le premier à commenter