Un héron à Paris dans mon jardin.

la Femme Qui Marche.

N’est-il pas beau mon héron ? Vous le voyez ? Certes de loin, mais regardez comme il se reflète même dans l’eau . Mais que fait-il là, souverain, de si bonne heure, en face du jardin, sur les bords de Seine ? Nous sommes à vol d’héron à 5 Km de la Tour Eiffel…

Ce n’est pas la première fois que je l’aperçois. Il vient souvent se poser sur le ponton au bout du jardin. Mais il est craintif ou timide…Je n’étais pas encore arrivée à le photographier…Là, sur la berge d’en face, j’ai marché tout doucement pour le surprendre…

S’agit-il d’un héron cendré ? Sûrement d’après ma recherche. La prochaine fois, je sors mes jumelles. Elles sont prêtes, posées sur la fenêtre.

A priori il n’est pas le seul à s’être approché ou arrêté à Paris. Mais il faut savoir que les hérons hésitent normalement à survoler les grandes villes. Dans le parc de Bercy, il n’est pas rare de croiser un de ses congénères échassiers, perché et immobile en haut des arbres. Les hérons aiment s’installer à proximité des points d’eau où ils puisent leur  nourriture à l’aide de leur bec très  fin. Comme un poignard, qui leur permet d’harponner poissons, amphibiens, et petits mammifères.

Quelques années de cela, nous avions hérité d’une poule faisane dans le jardin !

Est-ce le résultat du plan biodiversité adopté par la ville de Paris il y a 6 ans ? Si vous voulez en savoir plus, consulter une brochure réalisée par la Direction des espaces verts et de l’environnement, qui expose les espèces animales par type d’habitats et  application mobile Balades Paris Durable.

Soyez le premier à commenter