1er Mai 2020 : on achète de l’alcool mais pas de muguet.

téléchargement (16)

Mais qui peut y comprendre quelque chose ?

Les fleuristes ont-ils le droit de vendre oui ou non du muguet en ce premier mai ?

Essayez d’en savoir plus sur google vous n’y comprendrez rien.

Je n’ai rien compris en tout cas. Au même moment par exemple, il y a 20 heures, les sites internet des grandes radios donnent des informations contraires et ce n’est pas par incompétence. Cela résulte simplement de l’incohérence de l’action gouvernementale. Lamentable, triste,  sans espoir….

Et puis finalement cette info.

Par Le Figaro avec AFP

1er mai : les fleuristes n’ont finalement pas le droit de vendre du muguet devant leurs boutiques

Dans l’après-midi de jeudi, la fédération des fleuristes avait annoncé avoir obtenu l’autorisation d’en vendre, avant un démenti du gouvernement.

Qui peut m’expliquer cette incohérence et cette interdiction prononcée à l’égard d’une profession lourdement sinistrée à partir du moment où elle respecte les gestes barrière.
Aujourd’hui 1er mai, enivrons nous avec de l’alcool. La boutique « Nicolas » au 260 boulevard Jean-Jaurès à Boulogne-Billancourt dans les Hauts de Seine reste ouverte.
IMG_20200501_103419
Il est indispensable de pouvoir acheter de l’alcool aujourd’hui 1er mai ?
Mais il n’est pas permis de s’enivrer plus simplement avec l’odeur de brins de muguet destinés selon la tradition un soupçon désuète mais tellement délicieuse à porter bonheur.
Saluons l’initiative à quelques mètres de là, de la boutique « Byzance », spécialisée notamment dans le jambon Pata Negra, qui a vendu pendant quelques jours et jusqu’à hier la récolte d’un producteur de muguet.
Buvons un coup mes chers amis-es.

Soyez le premier à commenter