australie : pêle mêle de choses vues.

Carte Australie
L’Australie est un continent à part. On y voit des animaux et des plantes qui n’existent nulle part ailleurs. C’est le pays des eucalyptus qui changent de couleur parfois en perdant leurs écorces.
eucalyptus blanc Kings canion
Certains sont blancs comme ceux de la région d’Alice Springs.
D’autres immenses, jusqu’à 90 mètres de haut comme les  Karri que l’on trouve uniquement dans les zones humides de l’Australie occidentale. Le tronc de l’arbre est un fût unique. Les branches ne partent que du haut chez un arbre adulte. Parfois il  est aménagé pour que l’on puisse y grimper. Avant cela servait à surveiller les départs d’incendie.
                                                          karri. Eucalyptus. Australie
La plupart du temps, les Kangourous ne sortent qu’à la tombée du soleil. Je n’en ai jamais vu ainsi allongés sur le sable mais il paraît que cela peut se produire !
kangourou sur la plage.
En revanche, ils ne se baignent pas. On les voit parfois morts le long des routes. Les Australiens qui vivent dans le bush ont des 4/4 munis d’un énorme pare choc devant pour se prémunir des collisions et parfois un pot d’échappement en hauteur près de la portière du conducteur pour traverser les routes inondées.
pare choc contre kangourous
Les Australiens n’ont pas de papiers à part un permis et un passeport. Pas de carte d’identité. Du coup, par exemple, les compagnies aériennes n’exercent aucun contrôle lors des vols intérieurs. Les Français doivent se procurer un visa avant de partir mais ils n’ont pas à le montrer en arrivant. Touriste, on ne ressent ni agressivité, ni insécurité, ni violence. Même si le pays connaît le terrorisme et les vols. Sur les routes, vous verrez toujours des stands où vous pouvez acheter des fruits en laissant le prix indiqué dans une boite laissée à cet effet.
La vie n’y est pas bon marché.
Les restaurants sont chers sauf si vous décidez de consommer exotique, chinois par exemple. Privilégiez les pubs pour une très bonne cuisine traditionnelle et un bon rapport qualité prix. Et les  » fish and chips » confectionnés avec de vrais bons poissons australiens et des frites légères. Dans la majeure partie    des cafés restaurants, vous commandez vous même, vous réglez et vous emportez cette petite pancarte numérotée que vous placerez bien en évidence sur votre table. On viendra vous servir. D’une façon générale quand vous réglez vos achats par carte bancaire, on vous taxe d’un supplément.
 australie restau
A Coral Bay, j’ai guetté et aperçu sauf erreur de ma part le rayon vert. Le cinéaste Eric Rohmer qui lui a consacré un film aurait aimé.
rayon vert
Etait-ce l’approche du cyclone mais le plus spectaculaire restait la formation en fin d’après midi de cet amas de nuages : des moutonneux, des légers, des intenses, des transparents que très vite des éclairs transperçaient de toute part sans pluie apparente.  Inoubliable.
 cORAL bAY nuages.
En Australie, les femmes ont obtenu le droit de vote en 1902 contre 1944 (pour mémoire)en France.
Mais il a fallu attendre 1967 pour que le premier ministre Harold Holt organise un référendum pour inclure les Aborigènes dans le recensement national. Il obtint l’appui de plus de 90 % des électeurs. Jusqu’alors, les Aborigènes étaient comptés parmi les têtes de bétail.
 Photos Frédéric Rousset.
Lectures conseillées :
Kenneth Cook : « Le koala tueur et histoires du bush ». Jo Nesbo :  « l’homme chauve-souris ». Tamara McKinley : « la dernière valse de Mathilda ».
Patrick White. Sans doute l’écrivain australien le plus connu.Prix Nobel de littérature en 73 : « Le jardin suspendu ».
Compagnie aérienne avec un stop à Hong Kong : Cathay Pacific. le temps passe vite au bout du compte : on mange et on se « goinfre » de très bons films. Vols intérieurs : Quantas.
Guide : Lonely Planet.
Reportages (voir chapitres précédents)  réalisés sans l’aide de l’Office du tourisme.

Soyez le premier à commenter