donner son sang. EFS.enlever le A, B, O de votre nom.

EFS. donner son sang.

Je ne peux plus le faire aujourd’hui car j’ai été transfusée. Mais si je suis en vie aujourd’hui c’est grâce à une quinzaine de personnes qui m’ont donné leur sang. Alors pensez à le faire ne serait-ce que 2 ou 3 fois par an et terrorisme oblige à convaincre au moins chaque année une personne de devenir donneur régulier. C’est le moins que l’on puisse faire.

« 10.000 dons de sang sont nécessaires chaque jour pour soigner 1 million de patients » chaque année, rappelle l’EFS en présentant une  nouvelle campagne de mobilisation qui sera marquée par 300 collectes de sang « festives » (dondesang.efs.sante.fr), des spots radio/télé et au cinéma de 20 secondes et des affiches (métro et réseau JCDecaux).

François Toujas président :

« Tous les ans, 170.000 donneurs sortent des fichiers parce qu’ils sont atteints par la limite d’âge de 70 ans. « L’enjeu est donc de recruter des jeunes et de les fidéliser« . Aujourd’hui  4% seulement des Français en âge de donner leur sang (18 à 70 ans), l’ont fait dans les douze derniers mois : 3 millions de dons par an grâce à plus d’1,6 million de donneurs.

« La vie ne tient qu’à une lettre, celle de notre groupe sanguin » : la nouvelle campagne pour le don du sang va s’appuyer sur les lettres A, B et O pour recruter et fidéliser des donneurs.

EFS invite les entreprises et les institutions à supprimer les lettres A, B et O de leurs noms, leurs logos, leur site et les réseaux sociaux, déclinant ainsi une campagne internationale.

L’opération « #MissingType« , consistant à faire disparaître ces lettres symboliques, a été créée en Grande-Bretagne et a déjà été popularisée dans 22 pays. Marques, institutions mais aussi particuliers sont invités à y participer. McDonald’s devient ainsi McD n ld’s

Plus de cinquante entreprises et marques ont déjà fait savoir qu’elles s’associeraient à cette « opération inédite » en France qui se déroulera du 10 au 17 juin, avec en point d’orgue la journée mondiale des donneurs de sang du 14 juin.

 

 

 

Soyez le premier à commenter