des gros seins pour 24 H.

gros seins pour 24 H

C’est le New York Times qui vend la mèche en expliquant la dernière tendance en vogue aux Etats-Unis : se faire injecter du sérum physiologique dans les seins pour voir ce que donnerait une opération . Un peu comme si on essayait une perruque pour voir comment nous irait des cheveux platines par exemple….Deux New-Yorkaises Amanda Sanders, 41 ans, et Courtney Daal, 27 ans, racontent leur expérience au quotidien.

Dr Rowe, chirurgien plastique à Manhattan explique que les images sur ordinateur certes donnent une idée mais qu’elles ne sont pas toujours réalistes. Mais certaines femmes se sont dit qu’il fallait détourner ces injections de leur but initial.

Pourquoi donc ne pas se faire faire des injections pour un cocktail, un mariage. Bref, un évènement ponctuel ?  Amanda a déjà payé 3500 dollars à deux reprises pour un “gonflement temporaire” ! On peut imaginer le mec qui la drague car il est très sensible aux seins généreux. Au deuxième rendez-vous, plouf !

Des conséquences ?

Le risque ne tient pas tellement au produit, de l’eau et du sel,  mais « la poitrine se trouverait menacée à force d’être distendue ».

L’engouement pourrait donc tomber à plat ! .

Vous avez dit curieux docteur ?

En France, la pratique n’existe pas. Pas encore ? « Les patientes françaises n’en font pas la demande »,explique le Dr Sébastien Garson, du syndicat national de chirurgie plastique. Il trouve le phénomène « curieux ».

Soyez le premier à commenter