le froid, la pluie et les sdf dans paris.

IMG_20171128_121409

Quand le froid, la pluie et l’hiver débarquent, on devient plus sensible à ceux qui vivent dans la rue. A tort bien sûr.

Les tentes ont refait leur apparition sur les trottoirs parisiens… Et ces deux-là se sont installés devant, boulevard des Italiens, un peu comme s’ils se tenaient dans leur salon.

Mais d’autres dorment à même le trottoir, on se demande comment. Lui, il s’est endormi devant un cahier ouvert avec son passeport au beau milieu. On a envie de lui dire de le cacher…Et avec ce qui semble ressembler à une trousse de toilette à l’effigie de la capitale dans son sac laissé ouvert. Qui a bien pu la lui donner ?

SDF à Paris. La Femme Qui Marche

D’autres ont élu domicile, un peu à l’abri. Celui-là dans l’embrasure d’une porte d’un local commercial à louer, rue Réaumur. Son paquetage bien rangé dans des valises à roulette et des cartons. Son « lit » fait. Il n’est jamais là dans la journée et je n’ai jamais réussi à le voir. Peut-être, même, a-t-il un travail mais si peu rémunéré .

SDF rue Réaumur. La femme Qui Marche.

Mais hier soir, jeudi vers 22 heures, sur la ligne 10 du métro. Dehors, il neige. Une femme rentre dans la rame pour mendier.

« Pour payer ma chambre svp »…

Elle pue l’alcool. Je n’ai que 70 centimes. 1 pièce de 50 et une autre de 20 que je lui tends. Elle passe en disant « 40 centimes…Et ben ! » En plus, elle ne sait pas regarder et compter ! Je ne suis pas sûre que je lui aurais donner plus de pièces si j’en avais eu. Car aujourd’hui, je donne plus souvent et moins en me disant « on ne sait jamais à qui on donne »….. Cela s’ajoutant à un homme qui, à l’heure du déjeuner, réclamant un ticket restaurant sur la ligne 8, a refusé d’un passager la « boite-plateau- repas » que ce dernier venait d’acheter !

Soyez le premier à commenter