Les pouvoirs du chat noir. croyances populaires dont font l’objet les animaux

les-pouvoirs-du-chat-noir-delachaux-et-niestle

Avez vous déjà imaginé que le maître d’un chien qui lui permet de s’exonérer devant votre porte vous laisse en fait une véritable offrande ! Car en effet, mangées à jeun, les crottes des chiens guérissent la grippe. Séchées et réduites en poudre puis soufflées dans la gorge, elles la soignent…Voilà un des exemples de ces croyances populaires dont font l’objet les animaux dans l’imaginaire collectif que raconte avec humour Anne Marie Lauras aidée des dessins de Gilles Macagno dans « les Pouvoirs du chat noir » publié aux Editions Delachaux et Niestlé.

Les chiennes elles ont un lait bourré de vertus, notamment quand on est un peu beaucoup dur d’oreille. Il faut à ce moment là l’instiller tiède dans le pavillon.

On évoque toujours les pouvoirs du fer à cheval mais celui de l’âne, pourquoi n’en parle-t-on jamais ? En effet, il permet de ralentir les montées de lait à condition de l’avoir trouvé fortuitement et de le placer à l’insu de la jeune maman sous son oreiller ! Pas si simple !

Saviez vous que l’oursin a un nombril ? Broyé et mêlé à du miel, il est censé soigner l’épilepsie. D’ailleurs, soit dit en passant, beaucoup de ces croyances s’attachent à faire croire qu’elles soulagent cette maladie.

Si vous vous laissez tomber sur le dos en voyant la première hirondelle de l’année, vous souffrirez peut-être d’autre chose mais ni des dents, ni de sciatique (dans le sud-ouest) ni de coliques (dans le Berry ou en Normandie). L’auteur en effet donne parfois l’origine géographique de ces croyances.

Dans des pays civilisés, comme la Savoie et l’Auvergne, on glisse une vipère vivante dans une bouteille remplie d’eau-de-vie. Avant de mourir, elle crache son venin et l’alcool ainsi parfumé se pare de toutes les vertus contre les rhumatismes, l’arthrite, la sciatique et l’hyper tension…

Enfin sachez qu’en Wallonie, celle qui entend la souris crier (tocciner) est ainsi avertie de la conduite coupable de son époux et qu’en Angleterre, on s’attend à divers coups du sort lorsqu’elle grignote un vêtement.

Ces croyances se basent sur des recettes souvent compliquées à réaliser y compris celles qui s’attachent aux pouvoirs du chat noir. On sort de cette lecture ébahi devant tant d’imagination.

Les pouvoirs du chat noir. Delachaux et Niestlé. 127 pages. 12 Euros 90

 

Soyez le premier à commenter