des timbres à lécher

timbre pour promouvoir la gastronomie esapgnole

Timbrée, la poste espagnole ? Non, elle se mêle de vouloir promouvoir et faire goûter la gastronomie de son pays.

Comment ? En remplaçant la colle des timbres, qui, il faut bien l’avouer, laisse souvent un goût détestable en bouche, par une gomme suave au jambon ibérique, au gaspacho blanc à l’ail ou à la fleur de mandarine. Le goût et l’odeur s’en dégagent !

Un timbre à 3 euros 15 !

Correos a mis le prix pour en arriver là puisqu’ elle s’est attachée les services du grand chef catalan Ferran Adria , l’un des papes de la cuisine moléculaire, qui a fermé son restaurant au sommet de sa gloire El Bulli en 2011.

Les timbres ont un diamètre de 3,2 centimètres et ses motifs sont imprimés avec la technique de l’offset. Reste à savoir qui les achètera ? Sans doute des collectionneurs qui n’iront peut être jamais les goûter !

Avis aux amateurs. Correos, en a édité 300.000 exemplaires.

Soyez le premier à commenter