un melchisedech. champagne drappier. lavinia.

drappier-melchisedech-lavinia-amazon-prime-now

Pour une bouteille XXL de champagne il faut avoir un porte-monnaie XXL !

Le magnum, le jéroboam vous connaissez ? Mais qui d’entre nous a déjà bu un champagne issu d’un Réhoboam – Mathusalem – Salmanazar – Balthazar – Nabuchodonosor – Salomon, pour les bouteilles les plus « courantes » ?

Et bien moi, La Femme Qui Marche, j’ai vu (pas bu malheureusement !) la plus grosse bouteille de champagne au  monde grâce à Lavinia : un Melchisedech de champagne Carte d’or Brut Drappier. Un Melchisedech ? Oui, l‘équivalent de 40 bouteilles de 75 cl soit 30 litres pour un poids plume de 72 Kg. Il y en aura seulement 20 exemplaires dans le monde cette année. 

La maison Drappier, dans l’Aube, spécialisée dans les très grands contenants, est la seule à le proposer.

Un flaconnage magnifique.

Une prouesse en soi déjà. Une fabrication artisanale naturellement. Et il ne s’agit pas ici d’assemblage. Une autre prouesse. La maison Drappier effectue la prise de mousse, le remuage et le dégorgement individuel de toutes ses bouteilles,y compris le Melchisedech. Une technique traditionnelle qui assure au vin une fraîcheur et une finesse d’effervescence exceptionnelles. Et, dernière prouesse celle de le servir.

Regardez la photo à la une. Le Melchisedech est posé sur un support particulier livré avec la bouteille, en moins de 2 heures, si vous le commandez entre le 15 et le 18 décembre à Lavinia, à Paris, via l’application Amazon Prime Now.

A ce prix là , (environ 5 000 euros), vous gagnez une visite exclusive de la maison Drappier pour 2. La cuvée Carte d’Or (75 % Pinot noir) est idéale à l’apéritif. A table avec une viande blanche ou un fromage du type Chaource. Le servir à 7°c. Les Rondeau, lui Daniel, journaliste, écrivain et ancien ambassadeur et sa femme Noëlle, qui vivent en Champagne, me disaient hier soir que le champagne Drappier était le champagne préféré du général de Gaulle...

Mais d’où vient l’origine des noms bibliques donnés aux grandes bouteilles de vin et de champagne ?

Version de Drappier :

Un gros flacon de Champagne est un cadeau exceptionnel pour une occasion exceptionnelle. De là à attribuer à chaque contenant le nom d’un roi de la Perse ancienne, il n’y avait qu’un pas, que les Champenois auraient franchi à la fin du XIXe siècle.

L’origine des grands flaconnages doit donc se chercher dans la région française de Champagne. Les petites bulles caractéristiques des crus de l’endroit ayant gagné leurs lettres de noblesse, elles s’invitèrent dès le XVIIIe dans toutes les cours et les grandes réceptions d’Europe et d’ailleurs. Une clientèle fortunée a permis le développement de grands contenants de verre pouvant aller jusqu’à 15 litres.

Selon l’histoire biblique, Jéroboam Ier (931 – 909 av. J.-C.) fut le premier roi de la partie Nord d’Israël. Il reçut la couronne des mains des dix tribus qui s’étaient soulevées contre Réhoboam, fils de Salomon.

Réhoboam (4,5 litres ou 6 bouteilles de 75 cl). Fils du roi Salomon, son gouvernement tyrannique lui attira les foudres de dix des douze tribus d’Israël qui lui préférèrent Jéroboam.

Mathusalem (6 litres ou 8 bouteilles de 75 cl). Il prend parfois le titre d’Impériale dans la région de Bordeaux. Le nom du patriarche -la personne la plus âgée mentionnée dans l’Ancien Testament- est devenu synonyme de longévité. Selon la Genèse, ce fils d’Enoch aurait vécu 969 ans et aurait péri lors du Déluge.

Salmanazar (9 litres ou 12 bouteilles de 75 cl), a été porté par cinq rois assyriens.

Balthazar (12 litres ou 16 bouteilles de 75 cl) fait partie des trois rois mages qui vinrent rendre hommage à Jésus enfant. Dans l’iconographie traditionnelle, il représente l’Afrique. Un deuxième Balthazar biblique existe et pourrait avoir donné son nom au flacon. Il s’agit du dernier roi de Babylone.

Nabuchodonosor (15 litres soit 20 bouteilles de 75 cl). Le plus grand roi de Babylone gouverna entre 605 et 562 av. J.-C.. Après avoir battu les Égyptiens, il conquit Jérusalem plusieurs fois et emmena les Hébreux en captivité à Babylone, dont il fit une cité magnifique.

Au-delà de ces bouteilles traditionnelles, quelques négociants utilisent des contenants encore plus grands.

Salomon (18 litres ou 24 bouteilles de 75 cl),  appelé parfois Melchior, du nom du roi mage censé venir d’Europe. Le Salomon de l’Ancien Testament fut roi d’Israël entre 970 et 931 av. J.-C.  Souverain (26,25 litres soit 35 bouteilles de 75 cl). Le souverain a été conçu par Taittinger pour le baptême du plus grand paquebot au monde « Sovereign of the sea » le 16 janvier 1988.

Primat (27 litres, soit 36 bouteilles de 75 cl), un nom qui vient du bas latin et signifie  « de premier ordre ». Historiquement un donné à quelques archevêques qui, par d’anciens droits, ont une sorte de supériorité sur tous les évêques et archevêques d’une région.

Le Melchizédec utilisé depuis 2002. Cette vasque géante porte le nom d’un personnage énigmatique de l’Histoire Sainte. Melchisédech a béni Abraham et possède un caractère messianique similaire à celui du Christ.

Ces deux derniers contenants sont l’apanage de Drappier.

 

 

 

 

 

 

 

Soyez le premier à commenter