Un matériau qui refroidit sans utiliser ni eau ni électricité.

Deux ingénieurs de l’Université du Wyoming et du Colorado aux Etats-Unis ont déposé une demande de brevet et travaillent sur les applications commerciales de leur découverte. Elle pourrait en effet s’avérer de taille !

Ils ont crée un nouveau matériau qui a la capacité de refroidir les objets même quand ils sont directement exposés au soleil : il agit comme un climatiseur qui n’utiliserait ni eau ni énergie.

Il n’existe pas à l’état naturel. Mais appliqué sous la forme d’un film sur une surface, il reflète efficacement l’énergie solaire vers l’espace tout en permettant simultanément à l’objet qu’il recouvre de se débarrasser de la chaleur emmagasinée sous forme de radiations infrarouges.

A peine plus épais qu’une feuille d’aluminium, ce matériau écologique de 50 micromètres d’épaisseur serait facile à produire en grandes quantités et peu onéreux.

Il pourrait ainsi être utilisé pour le refroidissement des centrales thermo-électriques. Ou pour la climatisations des immeubles résidentiels. Les Américains adorent la clim !

« De dix à vingt mètres carré de ce matériau sur le toit d’une maison suffisent à bien la rafraîchir en été ». Et le fait de l’appliquer sur des panneaux solaires permettraient de gagner de 1 à 2% d’énergie solaire, ce qui fait une différence d’efficacité à grande échelle ».

Les deux chercheurs prévoient la construction d’un prototype, une « ferme de refroidissement« , de 200 m2 cette année.

la Femme Qui Marche avec/ AFP.

Soyez le premier à commenter