le paris de dufy au musée de montmartre. exposition à ne pas rater.

C’est une formidable exposition qui change de toutes les sempiternelles expositions qui tournent en rond dans les grands musées parisiens. Il faut dire aussi que j’en ai fait la visite avec le conservateur qui en a eu l’idée et à qui revient son organisation Didier Schulmann, conservateur au Musée national d’art moderne Bibliothèque Kandinsky Centre Pompidou. Par ailleurs, le Musée de Montmartre pour ceux qui ne le connaîtraient pas, à lui seul vaut le déplacement. Prévoyez de rêver quelques temps, si la météo le permet, dans le jardin .Et de vous y désaltérer.

J’avoue que je ne connaissais pas grand chose de Raoul Dufy.

Voilà ce qu’en dit le Musée :

La mémoire collective retient du peintre (1877-1953) la dextérité de son trait, l’équilibre de ses compositions, son talent de coloriste, son sens de la synthèse et sa monumentale Fée Électricité. Sous la plume des critiques, pour caractériser son œuvre, les mots de charme, distinction, légèreté, élégance, fraîcheur se sont imposés à la sensibilité commune.

L’exposition vous entraîne dans les pas de ce jeune artiste normand qui, descendant de son train Gare Saint-Lazare, découvre la capitale au début du XXème siècle et, du haut de la Butte Montmartre, le panorama parisien dont le paysage hérissé de ses monuments ne le quittera pas jusqu’à sa mort.

Le Musée de Montmartre a pour ambition, avec cette exposition, de montrer et d’étudier le choix de la thématique de Paris comme motif dans l’œuvre de l’artiste : un sujet qui, malgré les nombreuses expositions dédiées à Raoul Dufy, n’a jamais été traité jusqu’à aujourd’hui.

L’exposition se veut aussi être un hommage à celui qui occupa l’un des ateliers du 12 rue Cortot –où se situe aujourd’hui le Musée de Montmartre– et qui à partir de 1911, s’installe au 5 impasse Guelma qu’il gardera toute sa vie : lieu qui vit naître un grand nombre de chefs-d’œuvre dont certains figurent dans l’exposition et qui fut durant toute la vie du peintre son point d’attache.

Organisée selon un parcours thématique en dix sections, l’exposition ne vise rien de plus que de s’attacher à ce motif, qu’est Paris et qui accompagne Raoul Dufy l’introduisant dans ses plus ambitieuses et ses plus expérimentales réalisations. Elle permet de montrer aussi les domaines qui ont participé à son acte de création : peinture, aquarelle, dessin, gravure sur bois, tapisserie, croquis destinés aux tissus imprimés, céramique.

Raoul Dufy Paris

DOSSIER DE PRESSE

COMMISSARIAT 

Didier Schulmann, conservateur au Musée national d’art moderne Bibliothèque Kandinsky Centre Pompidou

Saskia OOMS, responsable de la conservation du Musée de Montmartre.

12 rue Cortot – 75018 Paris : 01 49 25 89 39 infos@museedemontmartre.fr – http://www.museedemontmartre.fr – #leparisdedufy
Dates du 19 mai à l’automne 2021 .

Le musée est ouvert du mercredi au dimanche, de 11h à 18h
Plein tarif : 13 €. 18-25 ans : 10 € Personnes à mobilité réduite : 10 € 10-17 ans : 7 € Gratuit pour les – de 10 ans
Accès : Lamarck-Caulaincourt ou Abbesses (ligne12) Station Anvers (ligne 2)

Soyez le premier à commenter