La poutine, plat de frites, fromage et sauce brune rebaptisé. la maison de poutine n’a rien à voir avec la russie.

Personne au Québec n’associait jusqu’à présent la poutine, plat emblématique composé de frites, de fromage et de sauce brune, à Vladimir Poutine. Mais l’invasion de l’Ukraine par la Russie a rebattu les cartes et poussé certains restaurants canadiens à modifier leur carte.

Un restaurant de Drummondville, située à une centaine de kilomètres à l’est de Montréal, a retiré le terme « poutine » de son menu. Si le célèbre plat québécois est toujours servi au restaurant Le Roy Jucep, qui se proclame l’inventeur de la poutine depuis son ouverture en 1956, il s’appelle dorénavant le « frite-fromage-sauce ».

La chaîne de restaurants Frites Alors!, qui compte une dizaine de franchises au Québec et quelques unes en France, a débaptisé sa poutine classique. Elle porte désormais le prénom du président ukrainien au lieu de celui du président russe.

« On a décidé de l’appeler la Volodymyr au lieu de Vladimir » pour le « tourner en dérision », explique l’un des responsables en Belgique.

« Quand les gens se sont vraiment rendu compte que Poutine était en train de larguer des bombes, on a fait le changement », mais ici que les commentaires de sa clientèle ont été « respectueux, pas comme en France où il y a eu des menaces ».

Et en effet, la semaine dernière, le restaurant la Maison de la Poutine à Paris a indiqué sur les réseaux sociaux avoir reçu « des appels d’insultes et même de menaces ». « Il nous semble donc nécessaire de rappeler que La Maison de la Poutine n’est pas liée au régime russe et à son dirigeant ».

La Femme Qui Marche avec /AFP.

Soyez le premier à commenter